Philosophie des Jardins Familiaux

Philosophie des Jardins Familiaux

Balade au Potager

Bousculés par toutes sortes de technologies de plus en plus sophistiquées, penchons-nous un instant sur ce plaisir, cette source de joie et de sérénité qu’offrent les jardins familiaux.Philosophie des Jardins Familiaux

Dès  que les rayons du soleil réchauffent l’atmosphère, ils viennent, ils sont  là pour faire un petit tour au jardin ; entretenir son lopin de terre bien sûr mais aussi pour s’y balader.

Philosophie des Jardins Familiaux

Un petit paradis, donc,  près de chez nous  où nous aimons nous retrouver, bercés par une brise légère, le « merle moqueur » nous enchante. Et puis, si la terre est parfois trop basse, la « pause râteau » invite à la discussion. Les coudes posés sur le manche, on refait le monde !

Les jardins familiaux, il y fait bon vivre pour cultiver ses légumes. Lieu de convivialité favorisant les échanges entre les jardinières et les jardiniers de tous âges, où les enfants accompagnent leurs parents ou grands-parents peuvent gambader en toute quiétude et admirer autrement qu’aux supermarchés, l’ensemble des légumes qui s’offrent à leurs yeux.

Philosophie des Jardins Familiaux

Venir au jardin, c’est prendre « un peu de bonheur » et le mot bonheur quand il est lié à la nature, la beauté des fleurs, la force tranquille des légumes, le silence, le chant des oiseaux prend alors toute sa dimension tout simplement parce qu’il est simple ce bonheur là et à la portée de chacun d’entre nous.

Les jardins familiaux du Mesnil Esnard sont devenus un ensemble harmonieux où légumes te fleurs se côtoient et ondoient doucement au gré du vent. Ils offrent au regard une magnifique palette de couleurs.

Philosophie des Jardins Familiaux

Le bénévolat y est devenu une source de sincère convivialité, chacun pouvant apporter ses compétences, son savoir-faire. Se rendre mutuellement service pour le simple plaisir de partager.

Nous communiquons  d’un bout à l’autre de la planète au centième de seconde près mais en parallèle la nature garde son rythme. Année après année , mois après mois , semaine après semaine, de jour en jour, nous , les jardinières et jardiniers des jardins familiaux , prenons le temps de voir une petite graine soulever un peu de terre, sortir de terre ; feuille après feuille, nous nous  émerveillons en découvrant un beau matin une fière salade, la rondeur d’un bon chou, tandis que les carottes se terrent bien serrées les unes contre les autres .

Philosophie des Jardins Familiaux

Notre société a besoin de  retrouver un contact avec la nature. Espace de santé, le jardin ouvrier trouve son fondement dans la valeur salvatrice du travail de la terre, qui rattache l’Homme au sol.

Laisser un commentaire